reptilisdoc

reptilisdoc

forum reptiles,amphibiens,furets,rongeurs
 
REPTILISDOCAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche technique Piranhas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tyluramon
membre
membre


Masculin Age : 49
Localisation : Strasbourg
Emploi/loisirs : Mmorpg, Animaux,Photos,Pêche

MessageSujet: Fiche technique Piranhas   Jeu 16 Juil 2009 - 0:04

PIRANHAS



Il y a 34 espèces de piranhas. Le genre Serrasalmus spp. est le plus représenté mais mais il est assez rare d'en trouver dans les magasins d'aquariophilie. Les
Pygocentrus nattereri sont les plus fréquents à la vente. Ce sont dans la majorité des cas des spécimens d'élevages encore trop souvent vendu avec un
nom scientifique erroné.


LE GENRE PYGOCENTRUS :Ce genre regroupe les seules espèces de piranhas potentiellement dangereux pour l'homme : p. nattereri, p. caribe et p.piraya. Espèces grégaires, on les retrouve généralement en bancs de centaines/milliers d'individus.


LE GENRE SERRASALMUS :
Ce genre regroupe une vingtaine d'espèces; solitaires en général. Elles ne représentent aucun danger pour l'homme dans la nature. En aquarium se sont parfois les plus dangereuses.

Origine géograhique

Les piranhas sont peu répandus puisqu'ils ne se rencontrent qu'en Amérique du Sud. Dans cette partie du globe, ils y sont en revanche très abondants, vivant dans les eaux vives et cristallines de certaines rivières ainsi que dans les bras morts aux eaux stagnantes de certains fleuves. Il est possible de rencontrer des populations
isolées de piranhas sur toute l'Amérique du Sud mais la majorité est répartie en cinq zones.

Aquarium

En aquarium, les plupart des piranhas adultes ont une activité diurne très limité, comme les grands prédateurs d'eau douce, ils restent stationnaires durant de très longues périodes, attendant le passage d'une proie. Au crépuscule s’ils ont faim se fait sentir, ils vont se mettre en chasse ce qui se traduit dans nos bacs par une ronde incessante (comme celle des requins). Un bac de piranhas est donc bien particulier et peu animé, il faut donc être accroc pour en acquérir.

Les piranhas se vendent essentiellement grâce à un mythe stupide mais qui perdure, à savoir qu'ils seraient d'horribles monstres déchiquetant tout ce qui est introduit dans le bac, y compris leurs semblables, ce qui est totalement faux. Les piranhas sont des poissons nerveux et craintifs, qui vont s'affoler parfois pour un rien (un passage devant l'aquarium, une porte qui claque, etc.).

Ce poisson qui est souvent présenté comme un dangereux prédateur agressant les humains n'est en fait qu'une « poule mouillée » qui ne la ramènera pas si vous plongez votre main dans l'aquarium, pour la majorité d'entre eux tout du moins car certains spécimens peuvent déroger à la règle. Il faut toutefois rester méfiant, la vie en solitaire, une eau trop polluée voire même un coup de panique peuvent rendre les piranhas dangereux. Cela arrive relativement fréquemment dans les bacs ne possédant aucuns éléments de décors (bacs de ventes par exemple), le poisson n'a alors pas d'autres choix que de vous mordre s'il se sent agressé. Se méfier également des serrasalmus
solitaires qui sont souvent plus agressifs que les pygocentrus.

D'autre part, c'est un poisson très polluant qui exige un entretien régulier.

Concernant les Pygocentrus nattereri, il faut maintenir au moins 4 individus en considérant qu'il faut 80L pour un piranha. Ne pas descendre en dessous de 300-350L à moins d'être prêt à passer tous ses week-ends à traquer la moindre saleté au fond du bac pour maintenir une eau de qualité.

Les volumes indiqués par la littérature sont souvent excessifs. Les problèmes de maintenance de ce poisson ne sont jamais dus à un volume trop faible mais plutôt à un décor inadapté, une eau trop polluée, etc. car il ne suffit pas de prendre un 850L pour réussir la maintenance de ce poisson, encore faut il lui offrir un décors à sa convenance, installer une filtration adaptée, le nourrir correctement et veiller à la qualité de l'eau. Evidemment il sera beaucoup plus difficile de réunir ces conditions dans un petit volume que dans un grand donc le volume est un facteur important, mais en aucun cas une cause !

Pour les espèces sauvages de piranhas (Serrasalmus rhombeus, Pygocentrus caribe etc.), les volumes nécessaires sont très variables. Un rhombeus aura par exemple besoin d'un minimum de 450L pour survivre alors qu'un spilopleura nécessite un aquarium de quelques centaines de litres seulement.
Enfin, en ce qui concerne les dimensions, évitez un bac trop étroit, il est également préférable que l'aquarium soit haut.
Cela dit, un aquarium standard du commerce suffit largement.Un points particulier est à surveiller attentivement lors de l'achat de votre sable : il doit être d'une granulométrie moyenne à grosse, sous peine d'admirer de fréquentes chutes de neige dans le bac :-) Si possible, il doit être le plus foncé possible pour sécuriser les poissons.

Eclairage du bac :
Les piranhas n'aiment pas la lumière, ils sont stressés et donc plus nerveux lorsque le bac est trop éclairé. Il faut veiller à ne pas dépasser 1 watt pour 5 litres. Pour ce qui est du choix des tubes, préférez un modèle mettant en valeur les couleurs rouges et argentés, Gro-Lux en étant un bon exemple bien que décrié pour d'autres types d'aquarium.


Décors :
Point très important. Il faut absolument veillez lors de la construction du décor à faire un nombre de cachettes supérieur a celui de piranhas. Une bon refuge à piranha est un lieu où il est protégé de la lumière et se sent en sécurité grâce à un angle d'exposition restreint (il peut ainsi tout contrôler). Pour ce faire, il est recommandé d'utiliser des racines de tourbière et des roches. Il faut absolument coller le décor rocheux sous peine de le refaire tout les deux jours. Un points particulier est à surveiller
attentivement lors de l'achat de votre sable : il doit être d'une granulométrie moyenne à grosse, sous peine d'admirer de fréquentes chutes de neige dans le
bac :-) Si possible, il doit être le plus foncé possible pour sécuriser les poissons.

Eau :
Inutile de se prendre la tête sur les paramètres physico-chimiques de l'eau avec des piranhas ! A moins de se lancer dans l'élevage de souches sauvages, il est idiot de vouloir ajuster ses paramètres sur ceux de l'eau du lieu d'origine car les piranhas que nous achetons viennent pour une très grosse majorité d'élevages situés en Allemagne donc il serait plus judicieux de s'aligner sur leurs paramètres. Mais si on jette un coup d'œil du côté de leur milieu naturel, on se rend vite compte que le piranha vit dans
toutes sortes d'eau donc il est inutile de jouer au chimiste en voulant modifier ses paramètres, le piranha étant très robuste et possède une grande faculté d'adaptation (dont il ne faut toutefois pas abuser). Par contre, la température est importante, car si elle est élevée, les piranhas sont plus agressifs. Une température de 24°C est un bon compromis pour les plantes et les poissons.


Il faudra tout de même veiller à maintenir le taux de nitrates le plus bas possible.

Plantation :
De nombreuses personnes ne mettent pas de plantes, ce qui est un choix critiquable étant donné que la flore aquatique constitue un excellent décors pour nos poissons qui peuvent s'y abriter. Si vous voulez réaliser un décors naturel il doit si possible être planté avec des racines, une végétation dense et composée de plantes robustes. Il faut si possible introduire les plantes avant les piranhas car il est fréquent que ceux ci mordillent la végétation, qui devra donc être en mesure de se régénérer ce qui est plus simple si la plante est enracinée correctement.



Nourriture :
- Poissons : Le piranha
doit absolument avoir un régime alimentaire comprenant beaucoup de poissons (vivants, frais ou congelé). Selon certaines personnes, distribuer des poissons
vivants serait un avantage car les piranhas ont un instinct de prédateur qui un jour ou l'autre refait surface et il semblerait que la dégénérescence constaté
dans certains bacs au bout de quelques années soit due à un manque à ce niveau je ne pense pas que la thèse ci dessus soit fondée. Si vous optez pour cette solution,
sachez que l'eau sera vite très polluée ce qui vous obligera à un entretien des plus rigoureux. Achetez plutôt des vifs destinés à la pêche. Un élevage de
guppys peut également être mis en place pour leur offrir un peu de nourriture vivante.


-Autres : Les anoures (grenouilles, rainettes, crapauds et assimilés) sont protégées par la loi ainsi que les urodèles (salamandres et tritons). Sachez que les amphibiens sont réellement menacés car une route assez fréquenté est pour eux un obstacle infranchissable, du coup, les populations sont isolées et s'appauvrissent génétiquement sans parler de la pollution des eaux à laquelle ils sont très sensibles. Par contre, les vers de terre de toutes sortes constituent une excellente nourriture tout comme certains gros insectes. Attention, toutefois, de nombreux insectes sécrètent des substances chimiques et vos piranhas ne les toucheront pas ; dans ce cas, ne pas insister et retirer l'insecte.


La nourriture inerte est la moins contraignante, la stocker est chose facile et elle permet une distribution quotidienne. Les piranhas ne sont pas des animaux difficiles en ce qui concerne l'alimentation, ils consommeront a peu près tout ce vous leur offrirez. Il faut tout de même se méfier, certains types d'aliments polluent énormément ou deviennent tout simplement inadaptés lorsque vos piranhas grandissent, on peut citer par exemple les vers de vases congelés, qui constituent un mets de choix pour des
juvéniles mais qui est à proscrire pour des piranhas adultes, en effet, le cube congelé se dispersera en morceau trop petits pour qu'ils puissent s'en nourrir, et ces milliers de particules souilleront votre bac. Les vers de vases sont une nourriture de premier choix pour des juvéniles car elle est très nourrissante et rapidement digérée.


Pour des poissons adultes, la meilleur solution consiste a leur donner du poisson congelé, cette nourriture a le mérite d'être propre et bon marché, notamment les éperlans congelés. Il faut par contre retirer les morceaux non consommé car ils pourrissent très vite en répandant une odeur peu appréciable dans le logement ! En ce qui concerne la viande rouge, évitez le steak haché, il se décompose et pollue énormément l'eau. Le bœuf peut être distribué occasionnellement, mais faites attention, une alimentation carnée pourrait poser des problèmes de santé a vos piranhas (troubles digestifs...). D'autres aliments sont très pratiques, les crevettes décortiquées et les moules
présentent les mêmes avantages que le poisson congelé. Il faut toujours penser a choisir un aliment qui leur convient et qui ne pollue pas trop. je viens d'apprendre qu'ils qu'ils aimeraient aussi les bâtonnets de surimi ( merci à Rémi et Sophie pour l'info)


Pour garder vos poissons en bonne santé, mieux vaut varier les menus, voici un tableau pressentant les différents types de nourritures pouvant être distribuée aux piranhas.


Reproduction

Les pontes sont faciles à obtenir si les piranhas sontmaintenus en groupes ( les chances d’avoir des couples sont plus grandes dans un groupe de 6 qu’avec 2 ou 3 individus)
Matures vers l’age de 18 mois environs pour une taille approximative de 18 à 20 cm
Le mâle creuse une cuvette dans le substrat, coupant les plantes si nécessaire. La livrée des reproducteurs passe au noir profond, la femelle, vers le soir, se choisira un mâle parmi tous les prétendants mâles disponibles dans l’aquarium.
La parade de ponte est très violente et la femelle teste les capacités des mâles à défendre la ponte avant de fixer son choix.
Une ponte dure environ une heure et donne environ 1000 à 1500 œufs, le couple défendra le nid pendant les premières heures, le mâle chassera généralement la femelle au bout de 24 heures.

L'éclosion des œufs après environ 48 h à 28°C, nage libre 7 à 8 jours après la ponte à 28°C, les alevins refusent toutes nourritures inertes pendant les deux premières semaines, et leur croissance est fulgurante (de 7 mm à la nage libre ils atteignent 2 cm en 5 à 6 semaines).
Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche technique Piranhas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relais TOTAL : Fiche technique LT
» Fiche technique de la perruche ondulée
» fiche technique sur l'asie
» Fiche technique - système électrique - LT31 1995 Florida
» Fiche technique de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
reptilisdoc :: Centre d informations (fiches,librairie,etc..) :: characidés-
Sauter vers: