reptilisdoc

reptilisdoc

forum reptiles,amphibiens,furets,rongeurs
 
REPTILISDOCAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hylonomus : le plus ancien reptile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chichi
moderateur
moderateur


Féminin Age : 27
Localisation : Oise
Emploi/loisirs : Lire, écrire, dessiner.

MessageSujet: Hylonomus : le plus ancien reptile   Jeu 10 Sep 2009 - 0:08

Le plus ancien reptile connu est Hylonomus lyelli. C’est également le premier animal connu à s’être adapté complètement à une vie terrestre.
L’Hylonomus vécut il y a environ 315 millions d’années durant la période que nous appelons le Carbonifère tardif. Cette période est également appelée le Pennsylvanien.
L’Hylonomus mesurait environ 20 cm (8 po) avec la queue. Ces reptiles semblables à des lézards étaient principalement insectivores, se nourrissant probablement de diplopodes, d’insectes et de limaçons. (À cette époque, les vertébrés herbivores n’avaient pas encore fait leur apparition.) Les femelles déposaient probablement les oeufs sur la terre ferme, dans des abris humides.
Les os fossilisés ont été retrouvés dans des troncs pétrifiés, exposés le long de la falaise maritime près de Joggins, en Nouvelle-Écosse. Les fossiles de Joggins sont mentionnés dans le livre classique de 1859 sur l’évolution de sir Charles Darwin, L’Origine des espèces. Ce site a été déclaré site du patrimoine mondial par les Nations Unies en 2008.
L’Hylonomus a été découvert en 1852 par sir William Dawson, un géologue novateur et recteur de l’université McGill de 1855 à 1893.
Le nom du genre, Hylonomus, vient d’une combinaison du mot grec signifiant « bois » et du mot latin signifiant « souris de forêt ».
Le nom de l’espèce, lyelli, honore la mémoire de sir Charles Lyell, le maître de Dawson et l’un des plus influents géologues du 19e siècle. Lyell travaillait à Joggins avec Dawson au moment de la découverte. Il est l’auteur de l’ouvrage fondamental Principes de géologie.
Quelques-uns des restes de l’Hylonomus sont préservés à l’intérieur des souches creuses érigées de certains « lépidodendrons », tels que Lepidodendron et Sigillaria, qui étaient de géants pieds-de-loup (lycopodes). Ces grands arbres atteignaient 30 m (98,5 pi) de hauteur et 1 m (3 pi) de diamètre. Ils poussaient facilement sur les berges des rivières et dans les marais houillers de l’est de l’Amérique du Nord.
Des forêts successives de ces lépidodendrons ont été détruites en raison des dépôts de grandes quantités de sédiments grossiers laissés par les rivières en crue. Avec le temps, les arbres ont péri et sont tombés, et les souches se sont mises à pourrir. L’Hylonomus et de petits amphibiens chassaient leurs proies ou se réfugiaient dans les souches creuses. Au retour des inondations, souches et reptiles ont été enfouis et ensuite fossilisés.
En 2002, Hylonomus lyelli a été déclaré fossile provincial de la Nouvelle-Écosse par une loi de l’Assemblée législative.
Revenir en haut Aller en bas
 
Hylonomus : le plus ancien reptile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les UV et le reptile
» site cheptel-reptile-de-christophe
» Spot Lucky Reptile Metal Halide
» fs reptile
» chauffer une piece a reptile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
reptilisdoc :: Conversation :: historique-
Sauter vers: